Forum Notre saint Bernard & Nous

forum sur la race St bernard
 
S'enregistrerConnexionPortailAccueilRechercherCalendrierFAQMembresGroupes
Partagez | 
 

 L'obésité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antoine
G.A.G.A Antoine
G.A.G.A Antoine


Masculin
Nombre de messages : 55390
Age : 35
Ville (departement) : Neuvy (Marne)
Emploi : Pharmacien Adjoint
Nom / Date de son saint : Biafine (15-09-06/06-11-12 ) Daphné (15-12-08), Jouvence (15/09/14) de la vallée de l'hogmiau
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: L'obésité   Jeu 24 Juil 2008 - 16:21

http://www.hebdo.ch/Edition/2008-30/Actuels/societe/obesite_les_animaux_aussi.htm

Melinda Marchese a écrit:
Chiens et chats sont de plus en plus touchés par des problèmes de surpoids qui influencent leur espérance de vie.[/b]

Les
croquettes allégées risquent de ne pas leur plaire autant que les
biscuits, mais ils devront s’en contenter. Car, pour eux aussi, une
prise de poids peut déboucher sur de sérieux soucis de santé. Les cas
d’obésité sont de plus en plus fréquents chez les animaux domestiques,
notamment chez les chiens et les chats.
Le fabricant de nourriture
Royal Canin estime que, en Suisse, près de 44% des chiens et près de
40% des chats sont obèses. Les vétérinaires, eux, le constatent lors
des consultations. «Lorsqu’on passe la main sur leur cage thoracique,
explique Jean Pfister, président de l’Association suisse pour la
médecine des petits animaux, on doit pouvoir toucher leurs côtes. Si ce
n’est pas le cas, cela signifie que la couche de graisse est trop
importante et que l’animal doit maigrir.»
La cause principale de
la prise de poids? Le manque d’exercice, accompagné d’une
suralimentation. «L’animal domestique, note Jean Pfister, se
sédentarise. Quand il vit en appartement, il reste passif pendant des
heures lorsque son maître s’absente. Rien ne le stimule à bouger, et
donc à brûler des calories.» Le mode de vie du propriétaire compte
également. «Un animal en bonne santé signifie que son maître l’est
aussi», ajoute le vétérinaire.
Quand un cas de surpoids est diagnostiqué chez un chat ou un chien, c’est au propriétaire d’agir. «Mais face au suivi proposé, les attitudes divergent, remarque Jean
Pfister. Certaines personnes veulent aider leur animal à redevenir
svelte, alors que d’autres ne se sentent pas responsables.»
Prise de conscience. Gabor Luka, président de la
Société genevoise des vétérinaires, remarque cependant une prise de
conscience chez les propriétaires: «Ils viennent consulter plus
facilement s’ils pensent que leur animal est obèse.» La santé de leur
compagnon est en jeu: risques de diabète, problèmes de foie, troubles
articulaires et respiratoires, difficultés motrices, etc. Des maladies
qui se répercutent sur l’espérance de vie de l’animal. Tony Glaus,
directeur du département de cardiologie au Tier-spital de Zurich,
estime d’ailleurs que «50% des petits félins atteints de diabète n’ont
pas besoin d’insuline: ils devraient simplement changer de régime
alimentaire». Mais certains propriétaires, par une sorte de phénomène
de compensation, continuent à se faire plaisir à eux-mêmes en
surnourrissant leur compagnon.
Face à un animal obèse, suffit-il de
réduire les rations? «C’est possible de le faire un peu, confirme Jean
Pfister, mais il faut que l’animal ait le sentiment de satiété. Sinon,
le chien pourrait profiter de sa promenade pour manger ce qui lui tombe
sous la dent.»
Produits «light». Les fabricants d’aliments pour
animaux ont quant à eux flairé le créneau et développent depuis
plusieurs années des gammes «light», vendues légèrement plus cher dans
les magasins. Pour les cas plus sérieux, certains vétérinaires vendent
des produits amaigrissants.
Sans aller jusque là, plusieurs
stratégies permettent d’aider les maîtres à reprendre en main le poids
de leur animal à moindre coût. «Pour les félins, il faut créer une
sorte de parc d’attraction dans son environnement, recommande Jean
Pfister. Par exemple, en plaçant diverses écuelles à des endroits et à
des hauteurs différents pour encourager l’animal à bouger.» Autre
possibilité, lui offrir un jouet de type Pipolino, un distributeur
mobile de croquettes qui garantit «plus de quatre heures d’activité
indispensable à sa santé». Ou simplement augmenter le temps de
promenade des chiens.

_________________


 
Revenir en haut Aller en bas
http://saintbernard.frbb.net
 
L'obésité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Notre saint Bernard & Nous :: A propos de notre saint :: Sa santé :: Les généralités sur sa santé-
Sauter vers: